Copier ou ne pas copier son voisin

Vous l’avez sûrement déjà lu ailleurs, Microsoft va fermer tous ses Microsoft Stores. Ceux-ci avaient été créés lors de l’ère Ballmer chez Microsoft avec un objectif : offrir une expérience client fantastique copier Apple. Cela résume assez bien la philosophie de Microsoft sous l’ère Ballmer : copier ce qui marche, sans réfléchir si cela a du sens. Puis est arrivé Satya Nadella. Au lieu de copier Apple, il a regardé ce qui était bien pour Microsoft.

L’étrange symbolique des icônes

Le monde des icônes est fascinant. Ce qui m’intrigue le plus, c’est à quel point le dessin original peut perdre tout sens réaliste et ne garder qu’un sens symbolique dénué de lien avec le monde réel. Prenons par exemple l’icône de la disquette. Cette icône date des années 80 ou 90 (je ne me souviens plus exactement). À l’époque, sa signification était claire pour la plupart des utilisateurs : cliquer dessus revenait à sauvegarder le document.

create_macos_vm_install_dmg updated for macOS Big Sur installer disk images

As part of testing macOS Big Sur 11.0.0, I’ve updated my create_macos_vm_install_dmg script. For more details, please see below the jump.

    Downloading the script:

The create_macos_vm_install_dmg script is available from the following location:

https://github.com/rtrouton/create_macos_vm_install_dmg

    Using the script:

Once you have the script downloaded, run the create_macos_vm_install_dmg script with two arguments:

  1. The path to an Install macOS.app.
  2. An directory to store the completed disk image in.

Example usage:

If you have a macOS Big Sur Beta installer available, run this command:

/path/to/create_macos_vm_install_dmg.sh "/Applications/Install macOS Beta.app" /path/to/output_directory

Screen Shot 2020 06 28 at 4 58 36 PM

Screen Shot 2020 06 28 at 5 01 38 PM

If you had chosen to not create the .iso file, this should produce a .dmg file inside output_directory that’s named something similar to macOS_1100_installer.dmg.

(Note: the WWDC beta identifies itself as 10.16, so a disk image of Big Sur’s WWDC beta will be named macOS_1016_installer.dmg.)

If you chose to create the .iso disk image, you should have two files inside the chosen directory: macOS_1100_installer.dmg and macOS_1100_installer.iso

Screen Shot 2020 06 28 at 5 02 46 PM

    Creating a VM with the OS installer disk image using VMware Fusion 11.x

1. Launch VMWare Fusion 11.x

2. In VMWare Fusion, select New… under the File menu to set up a new VM

3. In the Select the Installation method window, select Install from disc or image.

Screen Shot 2020 06 28 at 5 06 34 PM

4. In the Create a New Virtual Machine window, click on Use another disc or disc image…

Screen Shot 2020 06 28 at 6 11 45 PM

5. Select your macOS installer disk image file and click on the Open button.

Screen Shot 2020 06 28 at 5 07 31 PM

6. You’ll be taken back to the Create a New Virtual Machine window. Verify that the disk image file you want is selected, then click the Continue button.

Screen Shot 2020 06 28 at 5 07 47 PM

6. In the Choose Operating System window, set OS as appropriate then click the Continue button.

In this example, I’m setting it as follows:

  • Operating System: Apple OS X
  • Version: macOS 10.15

Screen Shot 2020 06 28 at 5 08 13 PM

7. In the Finish window, select Customize Settings if desired. Otherwise, click Finish.

Screen Shot 2020 06 28 at 6 05 55 PM

8. Save the VM file in a convenient location.

Screen Shot 2020 06 28 at 6 04 56 PM

The VM is now configured and set to use the macOS installer disk image. To install macOS, start the VM and then run through the normal installation process when prompted.

WWDC 2020 notes

This week, I’m attending Apple’s WWDC 2020 conference from the comforts of home. As part of this, I’m taking notes during the labs and session videos. Due to wanting to stay on the right side of Apple’s NDA, I’ve been posting my notes to Apple’s developer forums rather than to here.

To make it easier for Mac admins to access them, I’ve set up a post in the forums where I’ve linking the various forum posts with my notes. It’s available via the link below:

https://developer.apple.com/forums/thread/650135

WWDC 2020 : avec toi ?

Ce soir, c’est la WWDC 2020, la conférence développeur de tous les dangers.

Si vous avez envie de m’écouter délirer sur le sujet, on se retrouve donc ce lundi 22 juin, à partir de 18h45 sur Twitch, parce que je suis jeune dans ma tête (et que peut-être qu’un jour, je streamerai autre chose, allez savoir).

https://www.twitch.tv/guillaumegete

À ce soir !

Mini éloge de la régularité partie II : GTD

J’ai découvert GTD (Getting Things Done) en 2007 via internet. À l’époque j’avais été enthousiasmé par cette méthode d’organisation personnelle, que j’avais rapidement adoptée. Les livres électroniques n’étant pas encore rentré dans mes habitudes, j’avais commandé le livre de David Allen en anglais en ligne, parce qu’il n’avait pas encore été traduit en français (aujourd’hui chose faite sous le titre s’organiser pour réussir). Cette année, cela fera donc 10 ans que j’utilise quotidiennement la méthode GTD pour m’organiser.

Using an Activation Lock bypass code from Jamf Pro to clear Activation Lock on a Mac

As part of macOS Catalina, Apple introduced Activation Lock for Macs. As on iOS, Activation Lock is an anti-theft feature designed to prevent activation of a Mac if it’s lost or stolen.

Activation Lock on Macs does have some requirements in order for it to work. The Mac must:

  • Run macOS Catalina or later
  • Use the Apple T2 Security chip
  • Two-factor authentication must be enabled on the Apple ID used for enable Activation Lock.
  • Secure Boot must be enabled with Full Security settings and Disallow booting from external media selected.

Screen Shot 2020 06 18 at 3 40 31 PM

 

Once these requirements are satisfied, Activation Lock is automatically enabled when Apple’s Find My service is enabled.

However, having Activation Lock turn on when Find My is enabled can lead to situations where it’s enabled by an employee on company-owned equipment. When this happens, companies, schools or institutions need a way to bypass Activation Lock without needing to know anything about the Apple ID used by the employee.

To provide this bypass, Apple has made it possible for companies, schools and institutions to use their MDM solution to clear Activation Lock. For more details, please see below the jump:

In order to clear Activation Lock using a MDM, the Mac in question needs to be supervised, which has the following requirements. The Mac must:

If a Mac is supervised and managed via Jamf Pro 10.20.0 or later, an Activation Lock bypass code is automatically generated and stored as part of the computer’s inventory. It’s available in the computer’s inventory listing, under the Management section.

Screen Shot 2020 06 19 at 5 21 39 PM

 

Note: This Activation Lock bypass code capability is not exclusive to Jamf Pro; it’s available to all MDM solutions. If your MDM solution does not yet support it, ask your vendor to add this support.

To use the Activation Lock bypass code, please use the following procedure:

1. Get the bypass code from Jamf Pro.

Screen Shot 2020 06 19 at 5 07 07 PM

2. Boot to macOS Recovery or Internet Recovery .
3. Make sure your Mac is able to communicate with the Internet and the required Apple services.
3. At the Activation Lock screen, go to the Recovery Assistant menu and select Activate with MDM key…

Screen Shot 2020 06 19 at 7 15 45 PM

4. Enter the bypass code and click the Next button.

Screen Shot 2020 06 19 at 7 15 57 PM

 

Once the bypass code has been accepted, the Mac should clear the activation lock and activate.

Screen Shot 2020 06 19 at 7 16 07 PM

To illustrate, I’ve made a video showing the described process.

Comment refaire partir un MacBook Pro 2011 dont la carte vidéo ATI a grillé

Une fois n’est pas coutume, je laisse pour une fois le blog à mon ami Yann Jacob, spécialiste émérite des ordinateurs portables Apple, qui va vous expliquer comment faire pour sauver votre ancestral MacBook Pro 2011 affecté par le problème bien pénible de la carte graphique ATI grillée.Yann, c’est à toi !

Mbp 2011

ATTENTION : cette méthode désactive la sortie vidéo externe (merci @dandumontP).

Le pitch

Suite à la demande d’un ami dans la panade, je me suis (enfin) retrouvé avec dans les mains l’un de ces MacBook Pro de 2011 dont le contrôleur graphique Radeon X3000 a un problème de vidéo, dû à la fiabilité de ses soudures de placement, et qui nécessiterait un rebillage de ce composant de type BGA, ou son remplacement.

 

L’histoire

Ce type de composant a à plusieurs reprises posé des problèmes chez ATI/AMD, que ce soit sur des Mac (iBook vers 2005) mais aussi sur des PC Windows utilisant le même chip graphique. Nvidia a également eu à une époque des problèmes similaires sur d’autres types d’ordinateurs…

 

Le fait pour un portable d’être transporté rudement, ou de surchauffer (surtout si les pieds sous le boitier manquent ou que les radiateurs internes sont pleins de poussières) sont des critères aggravants qui peuvent précipiter la panne.

 

Les symptômes de cette panne sont variables: soit une trame de fond irrégulière, soit des lignes verticales de couleur répétées, soit un fond blanc ou noir, mais ils se soldent tous par l’absence de tout affichage video mac lors du démarrage en mode graphique. Mais tant que le Mac est en mode texte le problème n’apparaît pas (démarrage en mode verbeux avec Cmd v, mode single user avec Cmd s).

 

La réparation?

Mais ce type de réparation matérielle n’est pas à la portée d’un amateur sans du matériel bien spécifique (flux liquide et d’air chaud avec une buse à la bonne température, composant AMD de remplacement ou stencils pour son rebillage, soudure en pâte, capteurs thermiques, caméra video de placement, chauffage programmable de la carte, sequence de température de soudure… et un bon savoir-faire !). Il n’est donc disponible que chez très peu de spécialistes, et donc à un prix élevé en rapport avec leur experience et investissement matériel (ex http://macpc.fr)…

 

Les méthodes empiriques de ressoudage par chauffage du composant ou de la carte disponibles sur internet (utilisation d’une bougie, ou d’un four pour espérer rétablir les soudures du composant sur la carte mère) tiennent plutôt de la loterie, et requièrent donc beaucoup de chance pour réussir…

 

Il y aurait bien sûr la possibilité de remplacer la carte mère chez Apple, mais après neuf ans elle n’y est plus disponible, et ici encore le coût aurait été prohibitif…

 

 

Non, plutôt le contournement sans frais !

Pourtant tout ne serait pas perdu !Car cette architecture de portable Apple contient aussi un autre processeur vidéo Intel intégré, bien moins puissant mais bien plus économe en batterie.

 

Après des recherches sur le net, je me suis donc penché sur la méthode la plus simple pour désactiver le contrôleur vidéo Radeon (activé par défaut au démarrage)… en changeant déjà les réglages de démarrage par défaut (écrits dans la mémoire sauvegardée NVRAM), mais aussi pour déplacer l’extension Radeon (qui active le composant fautif s’il est présent) dans un dossier inactif.

 

Il est aussi possible d’utiliser une clé usb pour bosser sur un ArchLinux externe, mais j’ai préféré la solution du mode de démarrage en Single User ne le nécessitant pas.

Voici donc dans l’ordre les commandes que j’ai utilisé. Il serait d’ailleurs possible d’en faire un script Shell lancé au démarrage pour automatiser son action en cas de reset NVRAM, ou mise à jour système comportant la mise à jour des drivers Radeon. Certains le vendent d’ailleurs sur le net !

 

 

Faire un Reset du gestionnaire d’énergie (SMC)

Faire la séquence de touches Shift + Ctrl + Option + Power

 

Faire un Reset de la mémoire sauvegardée (NVRAM)

Faire la séquence de quatre touches Command + Option + p + r  jusqu’a entendre le son de redémarrage une ou deux fois

 

Forcer l’extinction de l’ordinateur (en gardant la touche de mise en marche enfoncée quelques secondes)

 

Demarrer l’ordinateur en mode Single User de la partition de recovery et obtenir le Shell (root#)

Démarrer en pressant les touches Command + s   (voire Command + r + s pour High Sierra)

 

Désactiver si besoin la protection contre les modifications système (SIP) si elle est active

Pour savoir son état taper d’abord

csrutil status

 

s’il répond qu’elle est « enabled », alors taper

csrutil disable

 

Forcer le démarrage sur le contrôleur video intégré Intel par défaut, et ainsi désactiver l’usage du contrôleur video discret (la Radeon) au démarrage, en tapant cette commande de configuration de la mémoire sauvegardée NVRAM…

nvram fa4ce28d-b62f-4c99-9cc3-6815686e30f9:gpu-power-prefs=%01%00%00%00

Activer l’affichage des infos au démarrage, et à l’extinction (c’est juste pour mieux voir ce qui se passe) en tapant

nvram boot-args="-v"

 

Note: une fois la machine fonctionnelle on pourra si l’on veut le désactiver, en tapant plutôt

nvram boot-args=""

 

Rebooter le Mac en tapant

reboot

 

Demarrer l’ordi en mode Single User

Démarrer en pressant les touches Command + s

 

Monter la partition du disque en lecture/écriture en tapant

/sbin/mount -uw /

 

Creer un dossier extensions-off (pour désactiver et y sauvegarder ensuite l’extension de la Radeon), en tapant

mkdir -p /System/Library/Extensions-off

 

Deplacer l’extension de la Radeon nommée AMDRadeonX3000.kext, du dossier extensions au dossier extensions-off en tapant

mv /System/Library/Extensions/AMDRadeonX3000.kext  /System/Library/Extensions-off/

 

Informer le système de la modification de la liste des extensions actives, pour qu’il en mette à jour le cache, en tapant

touch /System/Library/Extensions/

 

Rebooter le Mac en tapant

reboot

 

Normalement il devrait redémarrer et rester sur le contrôleur video intégré Intel HD3000, et si l’on installe l’utilitaire gfxCardStatus on devrait donc voir dans la barre des menus l’icône i comme intégré (dGPU off et iGPU on); pour la gestion de la température, il risque encore de ventiler à tort (il y a des utilitaires comme smcfancontrol qui permettent d’anticiper un peu avec des réglages différents). Certains logiciels de jeu ou de traitement graphiques risquent de ramer avec le contrôleur video Intel, et la machine de chauffer, mais il marchera quand même assez bien pour le commun des applications avec le contrôleur Intel HD3000 intégré.

 

Bonne nouvelle vie donc à ce MacBook Pro, et aux autres que cette documentation pourra aider… et bises à Mélanie et Guillaume (puisqu’on ne peut plus le faire en vrai)!

 

Yann

 

 

Mini éloge de la régularité partie I

De tout temps, nous avons toujours voulu des remèdes rapides et surtout ne demandant aucun effort. Perdre du poids en buvant du coca. Devenir immortel avec une lampe au sel. Devenir super musclé en regardant la télé. Être attaché parlementaire sans rien faire. Si on exclut le dernier exemple rendu possible par la singularité de l’espace-temps politique, dans la réalité aucune de ces solutions ne fonctionne. Au fond de nous-mêmes, nous le savons, mais nous avons envie de croire que c’est possible.

Allowing external boot drives for T2-equipped Macs

With WWDC 2020 only a couple of weeks away, a number of folks are preparing to run the new beta version of macOS. While some will choose to go all-in and run the new OS on their main boot drive, others will prefer to install the new OS onto an external drive. However, for Macs equipped with T2 chips, there’s an extra step involved with allowing your Mac to boot from an external drive. For more details, please see below the jump.

Apple has a KBase article describing how to use the Startup Security Utility in macOS Recovery [] to allow booting from external media (AKA an external drive.) This KBase article is available via the link below:

About Startup Security Utility: https://support.apple.com/HT208198

To open Startup Security Utility:

1. Boot to macOS Recovery
2. Authenticate if requested.

Macos catalina recovery mode auth installer password

3. Under the Utilities menu, select Startup Security Utility.

Screen Shot 2020 06 13 at 12 36 11 PM

4. If requested to authenticate, click the Enter macOS Password button.

Screen Shot 2020 06 13 at 12 36 25 PM

5. Choose an administrator account and provide the account’s password.

Screen Shot 2020 06 13 at 12 36 37 PM

Once authenticated, select the Allow booting from external or removable media option.

Screen Shot 2020 06 13 at 12 36 50 PM

To illustrate, I’ve made a video showing the described process.