Tout est bon dans le cochon, sauf peut-être le PC

Devant les performances de la puce M1 qui affolent les compteurs, les constructeurs de PC n'auront peut-être plus d'autre choix pour vendre leur camelote qu'en y ajoutant… un gros jambon ! C'est le tweet viral qui fait beaucoup sourire aujourd'hui, et même si on peut raccrocher les wagons de l'actu avec le lancement des Mac M1, cette super promotion1 combinant un portable Toshiba et un jambon de Noël pour 339 € remonte en fait à 2014. C'est un supermarché de Guadeloupe qui proposait cette offre exceptionnelle à l'époque, comme l'indiquait Jean-Marc Megnin sur son blog. Elle se limitait à 30 ordinateurs qui contrairement au jambon, était fourni avec un OS (tu l'as 🤡 ?). Le jambon a l'air top.  ↩︎ ...

Bon plan Black Friday : MacX Video Converter Pro à -53% (conversion de films 1080p/4k) !

Apple Store : Apple fait la promo de son "Small Business" et de sa com à 15%

Apple travaille sur un accessoire à porter sur le doigt (mais qui n'est pas une bague)

MacBook M1 : jusqu’à cinq écrans externes avec un adaptateur DisplayLink

Les nouveaux MacBook Air et MacBook Pro 13" dotés de la puce M1 ne peuvent gérer qu’un seul écran externe, deux fois moins que leurs prédécesseurs munis de processeurs Intel. Comme à la grande époque toutefois, les adaptateurs DisplayLink permettent d’outrepasser cette limite, et d’utiliser jusqu’à cinq écrans externes. Un Pro Display XDR branche sur un Mac mini M1. Image Apple/MacGeneration. Alors que les MacBook Air et MacBook Pro 13" dotés de processeurs Intel pouvaient gérer jusqu’à deux écrans externes, les nouveaux modèles doivent se contenter d’un seul moniteur, comme nous avons pu le vérifier. En contrepartie, le circuit graphique de la puce M1 ne gère pas seulement les écrans 4K60 et 5K60, mais aussi les écrans 6K60 comme le ProDisplay XDR. Cette limitation semble tenir à des considérations électriques et énergétiques plus qu’aux capacités de la puce M1. En effet, les nouveaux MacBook Air et MacBook Pro 13" peuvent gérer jusqu’à cinq écrans avec un peu d’astuce et beaucoup d...

Avec le confinement, c'est l'occasion d'apprendre Final Cut Pro ! (Formation à -30%)

Où trouver des MacBook Air M1, MacBook Pro M1 et Mac mini M1 livrables en 24 heures ! 🆕

Comme nous vous l'indiquions récemment, les délais sur les différents Mac M1 ne cessent d'augmenter sur l'Apple Store. Si vous n'êtes pas du genre patient, sachez que plusieurs boutiques en ligne ont encore des configurations en stock. On notera toutefois que le stock commence à se réduire de plus en plus. S'il est encore facile de trouver un MacBook Pro en stock, le MacBook Air et surtout le Mac mini, sont de plus en plus difficiles à dénicher. Au moment où nous écrivons ces lignes, voici les configurations que l'on peut trouver avec une expédition immédiate. MacBook Air M1 à partir de 1129 € La gamme, rappelons-le, est très simple avec deux modèles. L'entrée de gamme à 1129€ embarque rappelons-le 8 Go de RAM, 256 Go de SSD, et une puce M1 qui comprend 8 coeurs CPU, 7 coeurs GPU et 16 coeurs Neural Engine. La machine haut de gamme à 1399 € embarque 1 coeur GPU de plus et 512 Go d'espace de stockage. Configuration MacBook Air M1 entrée de gamme à 1129 € En stock chez Darty.co...

Insolite : les Mac M1 font (aussi) office de clef pour les Tesla (sic)

Football Manager 2021 est disponible sur iOS/iPadOS, Mac et PC

Wacom : un pilote pour macOS Big Sur, mais pas encore pour les Mac M1

Wacom confirme : son pilote « n’est pas compatible avec les ordinateurs utilisant les architectures ARM ». Le fabricant japonais de tablettes graphiques et d’écrans interactifs assure toutefois « développer un pilote pour les ordinateurs ARM tournant sous macOS 11 », autrement dit les machines dotées d’une puce M1 sous macOS Big Sur. Wacom One. Image Wacom. De manière assez surprenante, Wacom ne promet rien de tel pour « le petit nombre d’ordinateurs Windows utilisant les architectures ARM. » Au début du mois d’octobre, le fabricant japonais avait publié une version 6.3.41-2 de son pilote, prenant en charge la dernière bêta de macOS Big Sur. Cette version est affectée par deux bugs plutôt gênants, l’un qui provoque l’apparition de lignes droites au début du tracé dans certaines applications, et l’autre qui empêche l’utilisation de la tablette sur l’écran de connexion. En attendant un correctif, il est déjà acquis que les futurs pilotes ne prendront pas en charge macOS Sierra. ......