Brevet : Samsung fait des trous à la place de l’encoche

Visiblement, les capteurs sous l’écran posent certains problèmes difficiles à solutionner. Si l’on a vu apparaitre les premiers capteurs d’empreinte fonctionnant derrière l’écran, ce n’est pas encore le cas pour les caméras, ou les illuminateurs de flux, ou les projecteurs de points requis, actuellement (mais peut être pas pour si longtemps). La solution d’Apple est connue, c’est l’encoche de l’iPhone X, jugée hideuse par certains. Samsung semble s’oreinter vers une autre voie, celle de percer des trous dans l’écran pour laisser la lumière passer directement vers les capteurs.

Le chæbol coréen a déposé un brevet en ce sens. Il demeurera possible, d’après ce brevet, d’opter pour une petite bande noire intégrant les capteurs, plutôt que des trous, question de choix. Notez que Samsung conserve un bouton Home physique, là où Apple a inventé de nouveaux gestes, très vite adoptés, pour son iPhone X.

Apple ouvrirait son studio de production fin 2019 à Culver City

Irlande : les 13 milliards dûs par Apple ne seraient versés qu'au 2e trimestre 2018 (et encore)

Changement de stratégie pour Amazon Prime Video

Twitterrific fait vibrer le Taptic Engine des iPhone

De nouvelles mesures contre l'obsolescence programmée présentées en mars par le gouvernement

Après avoir inscrit dans la loi en 2015 un délit d’obsolescence programmée, la France va prendre de nouvelles mesures pour lutter contre ce qui est défini comme « le recours à des techniques par lesquelles le responsable de la mise sur le marché d’un produit vise à en réduire délibérément la durée de vie pour en augmenter le taux de remplacement ». Tim Cook lors d'une interview le 17 janvier. Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique, a déclaré à l’Assemblée nationale que le gouvernement présentera en mars « une feuille de route qui prendra pleinement en compte la question de l’obsolescence programmée. » Et d’en dessiner les contours : L’un des grands enjeux est d’accélérer l’affichage de la durée de vie des produits, mais aussi d’accroître leur durabilité. La réparation des produits doit devenir naturelle, comme elle l’était à une époque où l’on réparait un objet qui ne fonctionnait pas, plutôt que de le jeter... Lire la suite sur MacGeneration

L'addiction aux iPhone serait la responsabilité de tous (mais surtout d'Apple)

Guillaume Gete nous dit tout sur Command-iT, la future conférence française pour les administrateurs Mac et iOS

Les administrateurs de parcs de Mac et/ou d’appareils iOS sont conviés, le 24 mars 2018, au Futuroscope de Poitiers pour suivre, pour la première fois en France, 8 conférences dispensées par des professionnels de l’environnement Apple consacrées à l’administration pour les professionnels. Une conférence en français, chose quasi inédite, qui se poursuivra, le dimanche 25 mars par une journée découverte des attractions futuristes du Futuroscope. Command-iT est organisé conjointement par Guillaume Gete et Bertrand Pourcell.

Les places pour assister à Command-iT sont limitées – 85 personnes – et vendues jusqu’au 31 janvier au prix promotionnel de 250 € HT ; après, ça sera un poil plus cher, 300 € HT. L’ami Guillaume répond à nos questions :

À qui s’adresse la conférence Command-iT ?

Aux administrateurs et administratrices Apple, au sens large du terme ! Elle s’adresse autant aux consultants et consultantes qui gèrent des petits parcs de Mac et souhaitent développeur leur support, leur réactivité, leur outils, qu’à celles et ceux qui ont besoin d’intégrer les produits Apple dans un environnement de grande entreprise où le PC s’est taillé la part du lion durant des décennies, et où notre marque préférée fait un retour en force.

Qu’est-ce qui en fait une conférence à part ?

La langue, surtout ! Cela fait des années que ce type de conférences existe aux USA, en Angleterre avec MacAD UK, en Suède avec Macsysadmin… Mais rien en France et surtout rien en français. C’est très triste, d’autant qu’il n’y a plus de vrai rassemblement Apple depuis 2008 et la fin de l’Apple Expo. Avec Bertrand Pourcel, gérant de la société Maxerviciz, l’idée nous trottait depuis quelques temps de lancer notre propre conférence. Et cette année… on se jette (ahem) à l’eau !

Quels sont les intervenants principaux ?

Des administrateurs reconnus, Bertrand et moi en tête :-D Et on a déjà d’autres intervenants prévus, ils seront révélés dans les prochaines semaines. Bientôt :)

Quelle jauge pour le public ?

La conférence accueillera environ 85 personnes.

Quelles sont aujourd’hui les grandes problématiques du secteur sous macOs et iOS ?

La sécurité, la mobilité, la gestion de parcs… Nous avons énormément d’outils aujourd’hui, et Apple ne nous facilite pas forcément la tache, par exemple avec la disparition progressive de technologies sur lesquelles nous nous sommes appuyées durant des années et qui sont remplacées par des solutions pas forcément toutes aussi fiables ou connues. Mais nous avons de la chance : nous avons énormément d’outils, bien plus qu’il y a dix ans, et une communauté incroyable qui se développe sans cesse. Et surtout, « Apple » n’est plus un gros mot y compris dans des grandes structures. Les projets de déploiements de Mac par paquets de 100 ou 1000 ne sont plus rares. Mais il faut des ressources, des compétences spécialisées. Il faut aussi parfois aller discuter longuement avec les architectes réseau qui voient le Mac comme un PC, alors que l’approche et l’expérience utilisateur à apporter sont très différentes.

Ça va être la fête le dimanche au Futuroscope ?

Bien sûr ! C’est aussi l’idée : profiter du cadre fantastique du Futuroscope en famille le dimanche, après avoir bien appris et échangé le samedi. Bonus : des superbes attractions qui arrivent cette année dans le parc, dont « Dans les yeux de Thomas Pesquet ». Il y aura peut-être même une grosse surprise pour les participants, mais chuuuuuuuut :)

Messenger a des problèmes avec le clavier de certains iPhone

iTranslate Voice adopte à son tour le modèle de l'abonnement